Infos médias

15 | 11 | 16
Le cuivre antibactérien, l’allié hygiène des toilettes privées et publiques
Santé
L’efficacité du cuivre pour améliorer l’hygiène dans les WC

Dans 80 % des cas, les infections les plus courantes comme la grippe, les rhumes et les gastro entérites se transmettent par contact. Premier lieu à risque : les toilettes, privées comme publiques, où nous touchons différentes surfaces sur lesquelles les virus, mais aussi les bactéries (Escherichia-Coli par exemple) se déposent et passent de mains en mains. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas la cuvette des toilettes qui est la plus sale, mais bien les parties touchées par les mains des usagers : boutons de chasse d’eau, interrupteurs, poignées de porte, robinets, brosses…
Pour prévenir les risques de transmission des maladies via les toilettes, le meilleur moyen est de se laver les mains, mais pas seulement ! Le cuivre constitue une solution prometteuse par sa capacité à réduire drastiquement la présence des germes dans notre environnement direct, et notamment dans les toilettes. Une étude publiée en octobre 2016 dans la revue Letters in Applied Microbiology et menée dans différents lieux publics (crèches, maisons de retraites, bureaux) démontre que les équipements en cuivre et alliages de cuivre installés sont systématiquement moins contaminés que les équipements classiques de référence. Il existe aujourd’hui de nombreux objets en cuivre disponibles dans le commerce, labellisés Antimicrobial Copper dont la vocation est d’améliorer l’hygiène en continu et de réduire les risques de transmission des maladies.

Hôpitaux, bureaux, écoles… les WC s’équipent de cuivre pour protéger les usagers

Grâce à cette qualité d’antibactérien naturel, le cuivre est déjà utilisé dans les toilettes d’hôpitaux du monde entier pour lutter contre les maladies nosocomiales, et notamment contre le staphylocoque doré résistant aux antibiotiques. L’utilisation de surfaces en cuivre ou alliage de cuivre permettrait ainsi de réduire de 40 % le taux d’infections dans les hôpitaux.
Certains lieux publics sont également équipés : collèges et écoles, administrations, ou encore bureaux. Dans ces lieux recevant un public important, les sanitaires sont très sollicités et les installations de poignées de porte, de mains courantes ou de robinets en cuivre permettent de protéger tous les usagers.   

Des équipements labellisés Cu+, garantie de leur efficacité 

Pour les collectivités, bailleurs, directeurs d’hôpitaux, propriétaires privés, etc. qui souhaiteraient se doter de surfaces en cuivre pour combattre les infections, de nombreux équipements labellisés Cu+, sont disponibles sur le site http://antimicrobialcopper.org/fr.  Sur ces équipements labellisés, l’ensemble des bactéries et virus sont détruits dans un délai de 30 minutes à 3 heures.