Infos médias

22 | 09 | 16
Récupérateur de chaleur innovant en tubes de cuivre : deux élevages porcins recyclent la chaleur de leurs animaux pour le chauffage et la ventilation des exploitations
Air conditionné, Énergie et énergies renouvelables, Conception et industrialisation, Systèmes de canalisations, Agriculture
Dans les élevages, la température ambiante est une donnée essentielle pour s’assurer de la bonne croissance des animaux. Il est nécessaire de chauffer en hiver et de bien ventiler pour rafraîchir en été. Si ces conditions ne sont pas respectées, l’impact zootechnique est immédiat et se constate par le manque de productivité de l’exploitation et la nécessité de donner des médicaments aux animaux.

« En réutilisant la grande quantité de chaleur produite naturellement par les porcs, il est possible d’assurer la bonne régulation thermique des espaces, indispensable dans les élevages, sans dépenses d’énergie supplémentaires » explique David Marhadour, responsable développement de Tech’Map. 

L’avantage est double : réduire les coûts et limiter l’empreinte écologique de l’exploitation, en diminuant les émissions de gaz à effet de serre.

Les calories émises par les porcs sont directement captées dans les couloirs d’air centralisé grâce à un réseau de tubes de cuivre revêtus qui joue le rôle d’échangeur. L’efficacité énergétique du système repose sur la conductivité thermique du cuivre (meilleur conducteur de chaleur parmi l’ensemble des matériaux utilisés couramment pour les systèmes d’air conditionné et de réfrigération). Cette propriété permet de limiter les déperditions – la chaleur est acheminée plus vite et dans des meilleurs conditions – et in fine de réduire les coûts.

Ce système représente un investissement de long terme pour une exploitation agricole ; il a donc été pensé pour être durable. Le cuivre est très résistant à la corrosion et le revêtement plastique des tubes les protège de l’acidité de l’air et de la poussière présente dans les couloirs d’air. L’entretien est très simple : le cuivre ne nécessite pas d’entretien particulier et le récupérateur est autonettoyant par un phénomène de ruissellement de vapeur d’eau sur ses parois. Les bouches de soufflage sont nettoyées en même temps que les plafonds.

Les avantages de ce système de récupération de chaleur, à la fois économique et écologique, ont été présentés lors du salon international des productions animales qui s’est tenu du 13 au 16 septembre 2016 à Rennes. Son originalité et ses performances, permises par le raccourcissement de la chaîne de transformation énergétique et les propriétés du cuivre, ont été récompensées par un prix Innov’Space 2016.