Le cuivre

Les besoins en cuivre de l’Europe sont de plus en plus satisfaits grâce au recyclage

Selon l’International Copper Study Group (ICSG), 41,5% du cuivre utilisé en Europe provient du recyclage, ce qui souligne l’importance croissant de ce mode d’approvisionnement. Cet état de fait contribue à compenser notre besoin toujours croissant pour le métal rouge (+ 250 % depuis 1960) alors que, dans le même temps, nous devons réduire l'impact environnemental occasionné par sa production et assurer sa disponibilité pour les générations futures. Un ordinateur contient environ 1,5 kg de cuivre, une maison environ 100 kg et une éolienne, 5 tonnes. Le cuivre a la propriété remarquable d’être recyclable et réutilisable à l’infini sans perte de performance ni de propriétés, nous avons donc tout intérêt à nous assurer que nos produits et déchets en cuivre soient correctement recyclés lorsqu’ils atteignent leur fin de vie. On peut alors tout à fait imaginer que le cuivre utilisé pour les smartphones deviennent un jour une partie de nos canalisations en cuivre !

Le recyclage a un rôle important à jouer dans la chaîne d'approvisionnement en ce sens qu’il permet d’éviter l’extraction des ressources naturelles, il crée également des emplois localement, il évite la mise en décharge et incite au recyclage d'autres matériaux.

En 2011, 2,1 millions de tonnes de cuivre, en provenance de produits en fin de vie et de déchets d'usine directement recyclés (refonte sur site), ont été réutilisés, soit une augmentation de 12 % en un an. Cette augmentation des quantités de cuivre recyclé est la conséquence de l’accroissement de l’utilisation de ce métal dans le monde.

Le cuivre est devenu omniprésent dans les équipements de notre vie actuelle : électroménager, produits high-tech, installations électriques, télécommunication, moteurs, systèmes solaires ou bâtiments intelligents (D’autres exemples à découvrir dans la section Applications).

Depuis le milieu des années 1960, la consommation mondiale en cuivre raffiné a augmenté de plus de 250 % (passant de 5 à 18 millions de tonnes). La production minière reste donc incontournable pour répondre à la demande. Cependant, afin de pouvoir faire face aux besoins futurs, Il est important de maintenir à la fois des moyens importants en matière de récupération et de recyclage tout en investissant dans le secteur minier.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir (Source : Glosser, 2013)

Le recyclage économise l'énergie et réduit les émissions de CO2

Le recyclage du cuivre est le meilleur moyen de réintroduire ce matériau indispensable dans le système économique. Il nécessite jusqu'à 85 % moins d'énergie que la production primaire. Il permet une économie 100 millions de MWh d'énergie électrique et d’éviter l’émission de 40 millions de tonnes de CO2 par an dans le monde.

Analyse dynamique des flux mondiaux de cuivre

L'Institut Fraunhofer, en Allemagne, a réalisé une étude approfondie sur les stocks, les flux et les taux de recyclage du cuivre. Cette étude complexe, menée sur trois ans, a donné lieu à une bien meilleure compréhension de la façon dont le cuivre est utilisé et réutilisé dans notre société.