Mettez un ventilateur dans vos radiateurs !

Un ventilateur dans le radiateur

Le chauffage central permet d’obtenir une température agréable dans votre maison. Mais, à la mi-saison ou lors d'une soirée d'été froide, il n’est pas conseillé de l’allumer pour une utilisation ponctuelle. Pour cette raison, des radiateurs supplémentaires sont parfois installés et utilisés séparément pour éviter de faire appel au chauffage central qui répond beaucoup plus lentement. Il existe maintenant des ventilateurs électriques, placés à l'intérieur du radiateur, qui permettent d’accélérer la répartition de la chaleur dans la pièce tout en économisant de l'énergie.

La convection

Un radiateur traditionnel fonctionne selon le principe de la convection. L'eau chaude est envoyée dans le radiateur et réchauffe l'air froid qui se trouve autour. L'air chauffé se propage dans la pièce, entraînant une circulation qui déplace l'air froid vers le radiateur pour être à nouveau chauffé. Ce processus de convection est relativement lent, en particulier pour les systèmes de chauffage utilisant de l’eau à des températures peu élevées.

Un ventilateur dans votre radiateur

Pour accélérer le processus de chauffage, il est possible d'équiper les radiateurs fonctionnant avec une eau tiède de modules de ventilation. Lorsque le radiateur est ainsi équipé, vous pouvez alors accélérer le processus de chauffage. Il faut simplement une prise murale supplémentaire pour alimenter les modules de ventilation. Le système est équipé d’un capteur intégré dans le radiateur qui permet de mesurer la température de l'eau chaude, ainsi que la température ambiante.
Ce système de ventilation intégrée réduit de façon significative le risque de surchauffe de la pièce. Si, tout à coup, la température ambiante augmente, par exemple en raison de la chaleur du soleil, le système de ventilation va réagir immédiatement en propageant moins de chaleur dans la pièce.

Les économies d'énergie et l’investissement

De tels systèmes nécessitent un investissement plus important comparés aux radiateurs traditionnels. Ce surcoût est cependant compensé par un meilleur contrôle de la température et un temps minimum pour chauffer la pièce ; ainsi, l'efficacité du radiateur peut être augmentée jusqu'à 30 %. L’investissement permet de réaliser immédiatement des économies d'énergie. Le retour sur investissement est très rapide et les systèmes de ventilation ont une durée de vie estimée à 30 ans.

Les radiateurs existants

En plus des systèmes intégrés mentionnés ci-dessus, des unités autonomes peuvent être utilisées sur les radiateurs existants. Elles sont installées au-dessus du radiateur et ont leur propre système de contrôle.
Deux modules de ventilation sont reliés à ce radiateur.
(Crédits photo : Jaga)