Configurer son installation électrique

Qui doit se charger de la conception de votre installation électrique ?

Lorsque vous faites construire ou rénover votre habitation, des choix mûrement réfléchis s’imposent, à commencer par le choix des matériaux pour les murs extérieurs, du carrelage ou d’un autre type de revêtement de sol. Il vous faut ensuite choisir la cuisine, les éléments de la salle de bain, les radiateurs, etc. Dans chaque cas, quelques heures, voire une demi-journée dans un showroom suffisent pour arrêter votre choix.

Il s’avère en revanche beaucoup plus ardu de déterminer la configuration et les fonctions de votre installation électrique. Le plus souvent, ces choix sont laissés à la discrétion de l’installateur électricien. En s’appuyant sur son expérience, celui-ci déterminera le nombre de prises électriques, de dispositifs d’éclairage et d’interrupteurs, ainsi que leur emplacement. Mais ses choix répondront-ils à vos attentes ? Il est fort à parier que non, même si votre installateur est pavé de bonnes intentions. Il vaut dès lors mieux y réfléchir et procéder par vous-même à une première ébauche avant d’en discuter avec votre installateur, qui vous apportera des conseils avisés pour la modifier et l’améliorer. Au final, vous obtiendrez un schéma d’installation individualisée qui répondra beaucoup mieux à vos besoins.

Que les choses soient claires

Nous partons du principe qu’un installateur professionnel concevra et réalisera votre installation électrique. Ce professionnel possède l’expertise nécessaire pour vous garantir une installation électrique sûre. La philosophie du faire soi-même (DIY-Do It Yourself) est une nouvelle fois à proscrire. Votre contribution ne concerne pas les gaines électriques, ni la sécurité : elle se limite à déterminer le nombre, l’emplacement et les différentes fonctions des matériels électriques dont vous avez besoin.

Par où commencer ?

Il est judicieux de dresser au préalable une liste des différentes pièces de la maison, ainsi que des appareils fixes ou mobiles que vous souhaitez utiliser dans chaque pièce. Situez ensuite (au crayon) sur le plan toutes les alimentations nécessaires (prises de courant, prises informatiques, connexions coaxiales, prises téléphoniques, etc.). Pour ce faire, nous vous suggérons d’utiliser les symboles ci-dessous :

Liste des symboles les plus couramment utilisés (Crédits photo : E&D Systems).

Ensuite, déterminez pour chaque pièce le nombre et l’emplacement de prises de courant et d’autres connexions supplémentaires que vous souhaitez ajouter, puis faites-les également figurer sur le plan. Gardez à l’esprit que les prises de courant et connexions situées derrière des meubles ne sont pas utiles.

Éclairage

Vous devez commencer par placer les points d’éclairage dans chaque pièce en ajoutant le symbole approprié sur le plan. Dans le cas d’une applique, dessinez le symbole adéquat juste à côté du mur.

Si vous optez pour une installation traditionnelle, vous pouvez procéder à l’ajout du symbole de l’interrupteur aux endroits où vous souhaitez allumer une lampe. Tracez une courbe pour relier les interrupteurs aux lampes qu’ils commandent. Ces lignes n’ont aucun rapport avec les gaines électriques. Elles permettent simplement de visualiser quels interrupteurs commandent quels points d’éclairage. Si vous souhaitez baisser l’intensité d’une lumière, utilisez le symbole approprié de variateur. Lorsque vous représentez les interrupteurs, vous devez tenir soigneusement compte de la manière dont vous vous déplacez dans votre maison.


Exemple de lignes courbes reliant un dispositif d’éclairage aux interrupteurs qui le commandent.
(Crédits photo : E&D Systems)

Pour les installations dotées d’interrupteurs à distance, dessinez un bouton à la place d’un interrupteur et reliez-le au moyen d’une courbe à la lampe qu’il allume. Il est inutile de faire apparaître les courbes dans le cas d’un système domotique. Dans ce cas, il suffit d’utiliser le symbole du bouton et d’ajouter un numéro. Les dispositifs d’éclairage sont également numérotés. Dressez la liste des numéros des boutons dans un tableur et sur la même ligne ajoutez le ou les dispositifs d’éclairage qu’ils commandent, ainsi que leur fonction (on/off, programmé en fonction de l’heure, atténuation de l’intensité, ambiance locale, etc.).

Autres symboles

Enfin, ajoutez les symboles correspondant aux volets et aux brise-soleil (symbole du moteur), aux ventilateurs, à la climatisation, aux haut-parleurs, aux détecteurs de mouvement, aux interphones, etc. sur le plan.

Pour conclure

Une fois votre travail préparatoire terminé, passez chaque point en revue avec votre installateur. En tant que professionnel, il pourra corriger toute erreur éventuelle et vous suggérez des fonctions, nombres ou emplacements supplémentaires. En suivant cette approche, votre installateur aura une compréhension claire de ce qu’il devra prévoir, ce qui lui permettra de vous proposer une offre personnalisée. Vous saurez ainsi précisément ce qui sera installé et à quel prix. 
Une conception réfléchie de votre installation électrique vous garantit une installation à la hauteur de vos
attentes (Crédits photo : Fotolia).