Réguler votre chauffage avec la domotique

Les avantages du contrôle du chauffage par un système domotique intégré

La plupart des maisons et des appartements sont équipés d'un système de chauffage central avec un thermostat dans une seule pièce et des robinets de radiateur thermostatiques. Ce système présente plusieurs inconvénients au niveau du confort et de la facilité d'utilisation pour les occupants. Cependant, ces inconvénients peuvent facilement être transformés en avantages en utilisant un système domotique intégré pour contrôler le chauffage.

Système de chauffage classique

Commençons par examiner le cas où vous disposez d'un système de chauffage central avec une chaudière, un thermostat dans une seule pièce et des robinets thermostatiques sur les radiateurs. Lorsqu'il existe une différence de température importante entre la température mesurée dans la pièce (par exemple dans le salon où se trouve le thermostat) et la température désirée, la chaudière chauffe l'eau qui circule à une température élevée (par ex, 60°C). Pour éviter une température excessive, la chaudière réduit graduellement la température de l'eau (par ex, 40 °C) au fur et à mesure que la différence entre la température de la pièce et la température désirée diminue. Lorsque la température voulue est atteinte, la chaudière réduit de nouveau la température de l'eau à une température située entre 30 et 35 °C. Cela suffit généralement à maintenir une température constante dans la pièce.

Si tous les robinets thermostatiques sont entièrement ouverts, chaque pièce est chauffée de manière appropriée dans la phase initiale par la température élevée de l'eau de la chaudière. Cependant, lorsque la pièce de référence où se trouve le thermostat (dans notre exemple, le salon) se réchauffe, la température des radiateurs dans les autres pièces descend aussi à 30-35°C lorsqu'il fait assez chaud dans le salon. Malheureusement, cette température n'est pas nécessairement suffisante pour garder une température confortable dans certaines pièces, par exemple, une salle de bain, un bureau ou une chambre qui sont également occupées pour étudier ou pour jouer.

Cheminée et soleil

Un feu allumé dans la cheminée du salon peut également arrêter le chauffage dans les autres pièces car le thermostat dans le salon mesure que la température est assez chaude. La même chose se produit quand les rayons du soleil entrent dans le salon. Dans ce cas, les pièces orientées au nord refroidissent plus vite et ne sont pas assez chauffées.

Contrôle par système domotique intégré

Avec un système domotique intégré, un capteur de température électronique est placé dans chaque pièce ou groupe de pièces (par exemple, toutes les chambres forment un groupe). De plus, chaque pièce possède également des commandes pour passer en mode jour ou nuit, ou pour augmenter ou baisser la température par palier de un demi-degré Celsius. Cela élimine le besoin d'un thermostat conventionnel et de robinets thermostatiques sur les radiateurs. Chaque pièce possède son propre circuit de chauffage, contrôlé par une vanne électromagnétique. Le système domotique intégré possède également un contact pour chaque pièce contrôlée. Ces contacts sont reliés au thermostat ou au système de chauffage. Lorsqu'un contact est fermé, la chaudière sait qu'il y a un besoin en chaleur. Elle commence alors à chauffer l'eau et à faire fonctionner la pompe de circulation.

Éviter les températures excessives

Pour éviter les excès de température dans certaines pièces, le système domotique utilise un système de  modulation (PWM - Pulse Width Modulation) pour contrôler la température de chaque pièce individuellement. Lorsqu'il existe une différence importante entre la température de la pièce et la température demandée, la vanne électromagnétique s'ouvre pour toute la période d'impulsion. Cependant, lorsque la différence se réduit, la vanne est uniquement ouverte pendant une partie de la période d'impulsion.

Avantages pour l'utilisateur

Chaque utilisateur peut définir la température de la pièce où il se trouve, sans influer sur la température des autres pièces. Cela signifie que les occupants chauffent uniquement les pièces qu'ils utilisent. Une personne qui travaille à la maison peut souhaiter chauffer son bureau pendant la journée, mais pas nécessairement le salon.

La température optimale pour une pièce spécifique peut être définie grâce à un écran dans le salon, à une application sur un smartphone ou bien une tablette, soit depuis la maison ou à distance via Internet. Ainsi, des commandes générales peuvent être envoyées pour placer toute la maison en mode confort ou en mode nuit. Lorsque l'occupant quitte la maison, il peut appuyer sur le bouton "Tout éteindre" pour placer tout le système de chauffage en mode d'économie d'énergie sans avoir à régler tous les radiateurs de la maison. 
Avec un système domotique intégré, vous pouvez contrôler précisément le chauffage en fonction de vos goûts et pas
en fonction de ceux du thermostat.