Des détecteurs de mouvement en intérieur

Des détecteurs de mouvement à l’intérieur des maisons

Lorsque la lumière vient à manquer, des détecteurs de mouvement peuvent activer l’éclairage automatiquement, que ce soit à l'entrée de la résidence, sur la terrasse ou bien dans le jardin. Parfois, il s'agit d'un dispositif spécifique fixé au mur d’autres fois, le capteur de mouvement est intégré dans un appareil d'éclairage. En revanche, l'utilisation de détecteurs de mouvement à l'intérieur de la maison n’est pas encore habituelle.

Les détecteurs de mouvement installés à l’intérieur des logements

Généralement, les dispositifs destinés à l’intérieur des habitations sont intégrés dans un boîtier mural, à hauteur de l’interrupteur. Dès qu’une personne passe devant le faisceau de détection, les capteurs allument la lumière. Vous ne risquez plus ainsi de vous cogner contre un mur, une porte ou une armoire avec un enfant dans vos bras ou de trébucher dans un cartable, un sac à provisions ou la poubelle. Ces capteurs sont idéaux pour la sécurité et le confort. Vous avez également la possibilité d’éteindre automatiquement la lumière après un laps de temps prédéfini. Ainsi, les lumières ne sont plus allumées inutilement : vous faites des économies d’énergie qui peuvent alléger les factures.

Où les installer ?

En général, les détecteurs de mouvement sont situés dans des passages tels que l'entrée, les escaliers et les couloirs ou bien dans le garage. Ils ne fonctionnent que s’ils détectent un mouvement. C’est la raison pour laquelle il n’est pas conseillé de les utiliser dans la salle de bains ou les toilettes car dans ces pièces, les mouvements sont souvent d’une amplitude trop faible pour déclencher l’éclairage. Il n’est pas envisageable d’agiter régulièrement vos bras pour réactiver le capteur !

Dans une pièce, la place précise du capteur de mouvement est primordiale. La meilleure position est celle qui se situe à 90° par rapport à la direction principale de passage. Si le capteur est placé dans l’axe du passage, il aura plus de problèmes pour calculer le mouvement. L’angle de détection est également important. Dans la plupart des cas, il vaut mieux opter pour un angle à 180°.
(Crédit photo : Busch-Jaeger)