La régulation du chauffage par zones

La régulation du chauffage par zones

Un système de chauffage central classique est normalement relié à un unique thermostat placé dans la pièce principale et à une commande thermostatique dans les autres pièces. Cette approche classique comporte un certain nombre d’inconvénients par rapport à un système de chauffage moderne doté d’un régulateur de zone : le chauffage central par régulation de zone est non seulement simple d’utilisation et confortable mais peut également aider à réduire la consommation d’énergie. 

Le chauffage central classique

Le thermostat principal, situé dans le salon/salle à manger, permet de régler la température ambiante souhaitée. Dans la plupart des cas, elle est fractionnée et alterne entre une température de confort et une température minimale pour la nuit. La température minimale est en général réglée lorsque l’habitat n’est pas occupé ou lorsque ses occupants se glissent dans leur lit. Dans toutes les autres pièces, l’utilisateur peut régler, comme il le souhaite, le système thermostatique à partir d’une commande individuelle disposant de plusieurs positions. Mais la chaudière ne sera pas activée tant que le thermostat principal ne le demandera pas (la température de la pièce doit être inférieure à celle souhaitée).
Ainsi, lorsque la demande en chauffage de la pièce principale ne se fait pas ressentir, les autres pièces ne sont également pas chauffées. En d’autres termes, les chambres ou le bureau ne seront pas chauffés tant que la température ambiante de la salle à manger ou du salon reste confortable. Or, ces pièces peuvent être chauffées par un feu de cheminée ou bien par les rayons du soleil qui frappent derrière les vitres. Si vous télétravaillez, par exemple, et que votre bureau se trouve dans un endroit éloigné de votre salle à manger, vous devrez vous arranger pour que cette dernière soit chauffée afin de chauffer votre bureau !

Opter pour un chauffage avec régulateur de zone

Dans le cas d’un chauffage avec régulateur de zone, chaque pièce a son propre circuit d’eau, contrôlé par une valve électronique ou une petite pompe. Chaque pièce est équipée de son propre capteur de chaleur et de commandes (voire même d’un panneau de contrôle) afin de réguler la température ambiante. Chaque utilisateur peut dès lors régler la température souhaitée dans une pièce bien précise, indépendamment des besoins en chauffage des autres pièces. Les personnes travaillant chez elles peuvent alors chauffer leur bureau sans avoir à chauffer le reste de l’habitat : ainsi, la facture d’énergie peut s’alléger.

Les options

Si vous reliez votre chauffage central à un système domotique, en plus des options de régulation locales qui s’offrent à vous, vous pouvez contrôler l’ensemble du chauffage. Par exemple, si vous ajoutez un panneau d’affichage dans la salle à manger, celui-ci vous permettra de savoir qu’elle est la température ambiante et celle recherchée. Le panneau d’affichage central permet également d’augmenter ou de réduire, à distance, la température de chaque pièce, ce qui est très pratique, par exemple, si vous comptez utiliser votre salle de bains. Dans ce cas précis, il n’est plus nécessaire de se rendre, au préalable, dans sa salle de bains pour y mettre le chauffage.

En outre, il est envisageable d’imaginer une succession de tâches au niveau des options. Lorsque la dernière personne quitte l’habitat et appuie sur le bouton de veille, non seulement les lumières vont s’éteindre mais le chauffage va également se mettre en position de veille, c’est-à-dire la température la plus basse qui a été programmée. Si vous devez rentrer plus tôt que prévu, vous pouvez préalablement et à distance allumer le chauffage dans les pièces de votre choix à l’aide de votre smartphone ou de votre tablette où que vous soyez.

Les chambres de bébés ou d’enfants

Les chambres de bébés ou d’enfants n’ont pas tout à fait le même usage que celles des parents puisque pour les uns, elles servent uniquement pour dormir tandis que pour les autres, elles servent de salles de jeux ou d’étude. Grâce au chauffage par régulation de zone, ces pièces peuvent être chauffées si elles sont occupées sans avoir à chauffer les autres pièces. Dans un système de chauffage classique avec un contrôle thermostatique individuel, vous devez programmer manuellement tout votre habitat afin de définir, pour chaque endroit, la position de confort ou de nuit (en particulier si vous avez de jeunes enfants). Ceci n’est plus le cas lorsque vous avez un chauffage par régulation de zone connecté. Ce système vous permet, à partir de votre smartphone, de baisser la température de la chambre des enfants depuis votre canapé tout en regardant la TV. Dans tous les cas, le chauffage central par régulation de zone est la meilleure solution puisque vous ne consommez de l’énergie que quand cela est nécessaire.
Vous pouvez programmer la température de chaque pièce
depuis un écran tactile incorporé au mur,
ou bien d’une tablette ou d’un smartphone
.

(Crédits photo : Jung)