Votre système d'alarme est-il efficace ?

Votre système d’alarme est-il efficace 
?


Le cambriolage est une expérience difficile à vivre et vous espérez que cela ne vous arrivera jamais. Un inconnu qui s’introduit dans votre maison alors même que vous pouvez vous y trouvez avec vos proches vous laisse un sentiment d'injustice et de peur. Selon les chiffres d’Eurostat (Voir graphique en bas de page), la plupart des délits qui se sont produits dans l'Union européenne ont diminué entre 2007 et 2010, excepté les cambriolages qui ont augmenté de plus de 7 % durant la même période.

Dans un tel contexte, il est donc judicieux d’installer une alarme d’intrusion. Si votre maison est équipée d’un système domotique, vous bénéficierez de fonctionnalités supplémentaires en le connectant à votre système d'alarme.

Quelques règles à respecter : du bon sens à l’électronique

En matière de sécurité domestique, trois niveaux sont en général proposés. Le premier consiste à prendre de simples précautions. Le bon sens est ici au centre des décisions :

  • faites croire que l’habitation est occupée,
  • listez et déclarez vos biens,
  • fermez toutes les ouvertures de votre habitation (même les fenêtres à entrebâillement),
  • ne montrez pas d’objets de valeur.

Il faut considérer ensuite la sécurité du bâtiment à proprement parler. Des études ont montré que les cambrioleurs renoncent à pénétrer dans une maison après un maximum de trois minutes. Assurez-vous de rendre ces instants les plus pénibles pour les intrus en ajoutant des éléments supplémentaires de protection, comme par exemple :

  • des portes à plusieurs points, 
  • des charnières plus solides,
  • de meilleures serrures,
  • des portes de cave bien ancrées.

 Vous pouvez enfin recourir à des mesures de sécurité électroniques. Une alarme, pour se protéger contre les effractions, ne fonctionne que lorsque le voleur essaie de forcer quelque chose. L'alarme se compose d’un son (sirène) et d’une lumière (flashs). En général, elle est également reliée à une alarme silencieuse qui, elle-même, est reliée à un centre de télésurveillance qui appellera l’occupant des lieux ou enverra quelqu'un pour voir ce qu’il se passe.

Les avantages de l’association au système domotique

Le raccordement de votre alarme à votre système domotique limite, grâce à plusieurs fonctions, le temps que le cambrioleur peut passer à l'intérieur de la maison. Lors d'une intrusion avec effraction, les cambrioleurs sont très concentrés à la fois auditivement et visuellement. Pour ne pas se faire remarquer, ils commettent généralement leurs effractions dans l'obscurité. Ils sont constamment en alerte et attentifs au moindre bruit, par exemple une personne venant d’un escalier, une ouverture de porte ou des sirènes de police. La domotique peut agir sur leur concentration, les dissuader ou bien les faire fuir. La domotique peut déstabiliser le voleur de différentes façons :

  • en déconnectant les appareils électriques secondaires,
  • en allumant toutes les lumières de la maison,
  • en désactivant toutes les commandes électriques jusqu’à ce qu’une personne appuie sur le bouton de réinitialisation pendant au moins deux secondes,
  • en allumant l'éclairage extérieur afin de permettre à des tiers d’analyser la situation,
  • en ouvrant tous les volets afin que le cambrioleur soit visible de l'extérieur,
  • si votre système domotique est connecté à un système audio, il peut mettre en marche de la musique à forte puissance. Le système domotique peut également déclencher des sonneries, des sons de cloches ou bien même un aboiement électronique !
  • l’activation automatique de caméras de surveillance permet la prise de photos ou d’images vidéo qui sont directement reliées à un PC ou à un système de stockage situé en dehors de la maison. Ce système aidera le travail des enquêteurs.




À CONSULTER SUR LE MÊME THÈME :

La simulation de présence dans une habitation
Alors que la criminalité a baissé entre 2007 et 2010, les cambriolages, en revanche, ont augmenté de 7 %.
Source : Eurostat