Télécommunications

Grâce à ses propriétés conductrices, le cuivre est le matériau le plus utilisé pour les systèmes de communication
telecommunications circuit board copper

Communications

Le cuivre a toujours été un matériau essentiel aussi bien pour les communications à longue que courte distance, affichant une croissance constante au cours des 50 dernières années.

Dans les années 80, le cuivre a profité de la révolution des télécopieurs. De nombreuses secondes lignes de téléphone furent installées à cet effet. Plus récemment, l'avènement d'Internet a multiplié les installations de lignes téléphoniques additionnelles, sans oublier l’accroissement du nombre de foyers, le travail à domicile et la croissance en général, et qui ont tous contribué à augmenter le nombre de lignes en service.

Simultanément, les développements technologiques ont apporté des changements fondamentaux dans la transmission des données, notamment avec l'émergence des communications par satellite, des communications sans fils et l'utilisation croissante de la fibre optique.

Bien que la consommation des fils en cuivre en ait été affecté, leur usage est très loin de devenir obsolète. Bien au contraire, le cuivre se retrouve d'une façon ou d'une autre dans la plupart de ces technologies. En outre, il fait partie intégrante des processus de transmission tels que le HDSL ou l’ADSL (High Digital Subscriber Line & Asymmetrical Digital Subscriber Lines) qui peuvent augmenter la capacité de transfert de la paire torsadée en cuivre sans les frais engendrés par l’installation de nouvelles lignes en fibre optique.

La technologie xDSL

Les nouvelles technologies xDSL (telles que ADSL ou HDSL), rendues possibles grâce à l’utilisation du multiplexage, permettent aux fils torsadés existants de transporter un nombre de signaux plus important, offrant ainsi une transmission de données à plus haute vitesse. 

Autre développement technologique important dans ce domaine : le DSP (Digital Signal Processing : Traitement de signal numérique). Un matériel spécifique placé en début et fin de ligne permet une transmission de données sur les fils existants à une vitesse bien plus élevée que les lignes téléphoniques ordinaires.

Ces technologies utilisent différentes fréquences du spectre disponible pour transporter la voix et les données, avec la possibilité d'utiliser les deux simultanément. Outre la transmission des données de type Internet, les applications xDSL s'étendent aussi à l'accès LAN distant, à la vidéoconférence, au diagnostic médical, à l'apprentissage à distance et à la vidéo à la demande.

Sans fils, fibre optique, câble, etc.

Les communications sans fils, les relais satellite et l'usage croissant de la fibre optique constituent également des développements récents dans le domaine des télécommunications.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ils ne signifient pas nécessairement la fin de l'ère du cuivre. A mesure que les systèmes de téléphonie analogiques « traditionnels » sont remplacés par les systèmes numériques, les câbles en cuivre et autres composants trouvent une utilité croissante dans toutes les technologies et appareillages qui permettent les communications sans fils. Même dans le cadre de l’utilisation de la fibre optique, le cuivre est indispensable dans toutes les interfaces.

Le marché des télécommunications se développe à une vitesse vertigineuse. Grâce aux nouvelles technologies qui permettent la compression des données aussi bien que l’élargissement de la bande passante, les réseaux de fils et câbles en cuivre peuvent à présent être utilisés pour fournir des services interactifs à haut débit sans être significativement contraints par leur capacité.
Les nouveaux acteurs dans le domaine des transmissions de données et les compagnies fabriquant des câbles espèrent être en mesure de capitaliser sur la bande passante des câbles en cuivre coaxiaux existants pour saisir certaines opportunités offertes par les marchés dérivés d’Internet.
L'avenir nous dira dans quelles proportions cohabiteront les différents systèmes actuellement disponibles.


Graham Bell et l'évolution du câble téléphonique

Alexander Graham Bell a inventé le téléphone il y a plus de 100 ans. Cliquez sur le bouton 'Plus' pour accéder au dossier en anglais.