Infos

 

En 2014, le cuivre en architecture a fait de nouveaux adeptes. Gymnases, immeubles de logements ou collèges, de nombreuses collectivités se sont dotées d’un bâtiment portant la forte signature visuelle du cuivre ou de l’un de ses alliages. A l’instar des impressionnantes archives du Rhône, des édifices d’exception ont vu le jour un peu partout en France. Outre son esthétisme, le métal rouge est choisi pour ses qualités intrinsèques (résistance, malléabilité, recyclabilité, esthétisme…) et sa longévité. Il peut être utilisé sous sa forme brute (rouge), pré-patinée (vert) ou en alliage comme sous sa (laitons ou bronze). Petit tour d’horizon des dernières réalisations “en la matière”, à découvrir également sur le site www.copperconcept.org qui vient de faire peau neuve.

L’Institut Européen du Cuivre lance un appel à projets pour son concours international de décoration DIY : le “Copper Upcycling Contest”. Ce concours s’adresse aux bricoleuses et bricoleurs fans de design et de cuivre ! La consigne : créer un objet de décoration pour la maison selon le principe vertueux de l’upcycling. Il s’agira donc de transformer, détourner, customiser un objet en cuivre ou alliage de cuivre devenu inutile, pour lui donner une seconde vie. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 décembre 2014 et les créations seront postées sur le compte Pinterest Copper Mania, associées au hashtag #upcopper. Matériau noble, durable et 100% recyclable, le cuivre est à l’opposé du « tout-jetable ». En associant cuivre et upcycling, ce concours veut aussi symboliser la nécessaire prise de conscience du gaspillage engendré par nos sociétés et l’essor de modes de consommation plus responsables.

Avec son élégant doré, le laiton fait figure cette année d’invité de choix sous les sapins. Petit frère du cuivre dont il est un alliage, ce joli métal est la nouvelle coqueluche des créateurs et designers qui le déclinent en une multitude d’accessoires, bijoux et objets de décoration. Idéal pour une sélection de cadeaux pour tous les budgets… une bonne nouvelle en préparation des courses de noël !

Que ce soit en architecture, en décoration ou encore dans la mode et les accessoires, pour la rentrée 2014, professionnels comme amateurs se sont laissés séduire par le cuivre. Matériau phare des tendances en 2014, il s’invite dans notre agenda tout le mois de septembre à travers plusieurs manifestations, en France ou à l’étranger. Tour d’horizon des rendez-vous de la rentrée à ne pas manquer.

Interprété sous toutes ses formes et applications dans l’art contemporain, le design, l’architecture et la technologie, le cuivre est le thème principal de l’exposition “Copper Crossings. Copper Shapes in Contemporary Art, Design, Technology and Architecture”, présentée à la Triennale de Milan du 16 septembre au 9 novembre 2014.

A la faveur de la tendance cuivre pour les objets de décoration, les meubles ou encore les façades extérieures, le « métal rouge » s’invite dans l’architecture d’intérieur. Son esthétique, sa résistance et sa durabilité séduisent de plus en plus de décorateurs à travers le monde. Illustration avec quatre commerces et hôtels qui ont joué la carte du cuivre.

Un boulanger breton a mis en place un système innovant à base de cuivre pour chauffer l’eau de son magasin. Il récupère et réutilise la chaleur dégagée lors de la cuisson des pains grâce à un capteur en tubes de cuivre disposé sur la voûte de son four. Ce système ingénieux et responsable optimise les dépenses énergétiques. Le cuivre est utilisé pour son excellente conductivité thermique, mais c’est aussi sa malléabilité qui a rendu possible la création d’un capteur épousant la forme du four. Cette invention écologique et économique est conforme au projet d’entreprise éco-responsable du propriétaire. Fort du succès de l’installation, il compte prochainement l’étendre à l’ensemble de son logement.

Réalisées sur des pavillons ou des maisons de tous les styles (ultra moderne, mixant ancien et contemporain…), les extensions permettent de gagner les quelques mètres carrés qui manquent parfois aux propriétaires, et d’éviter un déménagement. Le choix du bardage de cuivre garantit un parti-pris architectural original, une solidité à toute épreuve sans entretien, et une compatibilité avec les exigences BBC. Tour d’Europe des exemples les plus remarquables.

A l’occasion du 25e congrès de la Société Française d’Hygiène Hospitalière, les centres hospitaliers de Rambouillet et d’Amiens ont dévoilé les résultats de deux expérimentations qui confirment l’efficacité du cuivre contre les bactéries en milieu hospitalier. De part ses propriétés intrinsèques, le cuivre a permis de faire baisser significativement la présence de bactéries au sein du service néo-natalité du CHU d’Amiens. A Rambouillet en région parisienne, le taux d’acquisition de bactéries multi-résistantes par les patients du service de réanimation a diminué pendant toute la durée de l’expérimentation. Ces 2 études françaises montrent que l’utilisation du cuivre est une piste de plus en plus concrète pour combattre le fléau des maladies nosocomiales qui tuent 3 500 personnes par an en France. Dans cette même dynamique, cinq EHPAD de Champagne-Ardenne vont s’équiper de cuivre et donnent le coup d’envoi de la plus grande expérimentation menée à ce jour sur le cuivre en établissement de santé.

Portés par les tendances décoration 2014, créateurs et apprentis bricoleurs s’approprient le tube de cuivre et le détournent pour imaginer des objets arty à faire soi-même. Le cuivre, en tant que matériau durable et malléable, s’avère être un allié de choix de la vague Do It Yourself (DIY). Pour stimuler notre créativité, les bloggeurs et décorateurs dans le vent proposent sur le web des tutoriels 100% métal rouge.