De Paris à Brooklyn, les lofts jouent la carte cuivre !

Canalisations et revêtements en cuivre brut, nouveaux chouchous des décorateurs

S’il est très en vogue dans les showrooms déco depuis quelques années, le cuivre séduit aussi de plus en plus les architectes d’intérieur qui l’utilisent à l’état naturel. De Paris à Brooklyn, on le rencontre dans les lofts ou les intérieurs de style industriel, sous forme de revêtement mural et de réseaux de tubes apparents.

Matériau le plus utilisé en Europe pour le transport de l’eau et le chauffage, le cuivre est indispensable dans les maisons et les bâtiments, mais les canalisations sont traditionnellement encastrées, dissimulées. Pour certains projets de rénovation, les architectes choisissent aujourd’hui de les laisser apparentes, voire de les multiplier, pour exploiter leur potentiel décoratif. Malléable et façonnable, le tube de cuivre permet la création de cheminements complexes.

Ce parti-pris décoratif permet de joindre l’utile à l’agréable, de capitaliser sur le potentiel esthétique de la plomberie pour créer une décoration originale et tendance. En particulier lorsqu’il s’agit de conserver l’âme de bâtiments industriels et d’ateliers transformés en logement.

Le cuivre est aussi un matériau sain (il est hygiénique et il n’émet aucun composé organique volatile), durable et 100% recyclable, qui ne manque pas d’atouts pour les propriétaires soucieux d’éco-conception.

« Outre le rôle essentiel que joue le réseau en cuivre pour le transport et le maintien de la qualité de l’eau*, ou pour le chauffage, il devient une pièce maîtresse des intérieurs « indus ». Le cuivre structure les espaces en leur donnant une atmosphère particulière, entre l’élégance inspirée des bâtiments historiques, et l’aspect brut des anciennes manufactures, explique O. Tissot, directeur des programmes France de l’Institut Européen du Cuivre.

De Paris à Brooklyn, focus sur trois lofts qui jouent la carte cuivre…