Les bronzes d’architecture

De nouvelles tendances se font jour dans la prescription des métaux cuivreux en architecture

Notamment :

  • L’expression de nouvelles exigences de la part des prescripteurs
  • L’expression de nouveaux besoins en matière de produits
  • Un élargissement du champ des applications susceptibles d’avoir recours aux métaux cuivreux

L’expression de ces nouvelles exigences et de ces nouveaux besoins concernant les produits incite les prescripteurs à rechercher concrètement :

  • Une plus grande facilité d’utilisation
  • De nouveaux aspects notamment en matière de couleurs
  • De nouvelles formes
  • De nouvelles surfaces
  • De nouvelles performances

L’élargissement du champ des applications se traduit par deux courants de fond allant respectivement :

  • De la décoration vers l’architecture
  • De l’intérieur vers l’extérieur

La réponse des fabricants à ce besoin des prescripteurs s’est faite par le concept des bronzes d’architecture

4 OBJECTIFS :

  • Une plus grande étendue de couleurs
  • Une pérennité des couleurs sans protection
  • Une absence d’entretien
  • Un élargissement de la gamme des produits

Les bronzes d’architecture répondent à ces objectifs par une combinaison d’alliages adaptés et de traitements de surface variés

Les différents alliages en bronze d’architecture

 

1 – LES LAITONS AU MANGANÈSE

  • Leur couleur brun clair se rapproche du bronze
  • C’est un produit utilisé à l’état naturel, dont la couleur est stable dans le temps à l’intérieur comme à l’extérieur sans protection
  • Il est doté de bonnes performances de mise en forme et d’usinabilité

2 – LES LAITONS BRUNIS

  • Le brunissage est obtenu par une oxydation provoquée de la surface du laiton
  • La teinte est contrôlée et stabilisée et ne nécessite pas la protection d’un vernis
  • La gamme de couleur va du brun clair à l’anthracite

POUR MAINTENIR L’ECLAT D’ORIGINE DES LAITONS AU MANGANESE ET DES LAITONS BRUNIS, LE SEUL ENTRETIEN A PREVOIR EST DE PASSER UNE A DEUX FOIS PAR AN, SUR LA SURFACE DU METAL, DE L’HUILE DE PARAFFINE OU DE LA CIRE D’ABEILLE LIQUIDE

Exemples d’application

 

Coloration naturelle brun doré

Coloration provoquée : du brun doux au brun foncé

Coloration provoquée : du brun doux au brun foncé

Coloration provoquée : du brun doux au brun foncé 

Les systèmes constructifs en bronzes d’architecture

La gamme de systèmes de menuiserie en bronze d’architecture comprend :

  • Une série étroite, moyenne et large
  • Ainsi qu’une série à rupture de pont thermique

EXEMPLES DE PROFILS

EXEMPLES D’APPLICATION

Les systèmes constructifs en bronzes d’architecture présentent une grande facilité de montage et notamment :

  • Une découpe et un assemblage comme pour les profilés alu (équerre et vis).
  • Une grande aptitude à l’usinage.
  • Une grande facilité de cintrage.

Les caractéristiques techniques

Densité du laiton : 8,4 kg / dm3
Acier (St 37) : 7,8
Aluminium : 2,7

Une menuiserie laiton sera 3 fois plus lourde qu’une menuiserie aluminium équivalente.

Conductivité thermique du laiton : 80 W / m.k
Acier (St 37) : 50
Alu : 237

Une menuiserie laiton limite considérablement les déperditions calorifiques par rapport à l’alu. Des possibilités de ruptures de pont thermique sont néanmoins disponibles (K < 2,4).

LA RÉSISTANCE MÉCANIQUE DES BRONZES D’ARCHITECTURE

  • Est égale à celle de l’acier, et 60 % supérieure à celle de l’aluminium
  • Cela rend possible la conception d’huisseries à grande portée et de menuiseries anti-effraction

LA PRÉCISION DES FORMES DES SYSTEMES CONSTRUCTIFS EN BRONZES D’ARCHITECTURE :

  • Est égale à celles des profilés alu
  • Autorise un positionnement précis des joints et accessoires
  • Conduit à d’excellentes caractéristiques d’étanchéité (AEV classe 4)

Exemples d’application

Menuiseries de portes et fenêtres avec ou sans rupture de pont thermique :

Façades et murs rideaux en structure portante ou capots sur éléments traditionnels :