LES GAGNANTS DE LA 7ème ÉDITION DU CONCOURS INTERNATIONAL DE DESIGN EN CUIVRE

Milan, Mars 2019

LES GAGNANTS DE LA 7ème ÉDITION DU CONCOURS INTERNATIONAL DE DESIGN EN CUIVRE :

“COPPER AND THE HOME – Design and sustainability”

CÉRÉMONIE DES RÉCOMPENSES

5 MARS 2019, SALVIONI MILANO DURINI

Le concours de design « Copper and the Home » (Le cuivre et la maison), dont il s’agit de la 7e édition organisée par l’Istituto Europeo del Rame, récompense des créateurs talentueux venant du monde entier.

Les participants sont des designers ou des architectes de moins de 40 ans et des étudiants en design ou en architecture, qui ont proposé des projets où l’élégance et la ductilité du cuivre sont exprimées dans diverses typologies d’accessoires pour meubles, associant avec audace des formes et des utilisations inhabituelles à des éléments traditionnels.

La variété des propositions, souvent novatrices et caractérisées par une grande polyvalence, ainsi que par l’hétérogénéité du domaine d’applications, ont rendu le concours particulièrement stimulant.

Certains candidats ont exploité les propriétés physiques du cuivre et de ses alliages, telles que la conductivité thermique, en concevant des lampes, des dissipateurs de chaleur, des chaudières à eau chaude ou des radiateurs; d’autres se sont concentrés sur les caractéristiques esthétiques du matériau, en proposant de la vaisselle, des vases et des accessoires.

Enfin, une grande attention a été accordée à l’éco-responsabilité, avec des projets allant d’un petit potager domestique à des récipients pour l’alimentation et des solutions pour la santé domestique.

Les 250 participations reçues provenaient de toute l’Europe et même de plus loin : Corée, Chine et Chili. Elles ont été étudiées par un jury qualifié constitué de professionnels dans le domaine et composé par Massimo Curzi, architecte, Matteo Ragni, designer et Marco Romanelli, architecte et critique de design.

Les projets lauréats ou mentionnés ont été distingués par leur capacité à proposer des solutions qui améliorent et renouvellent l’utilisation du cuivre tout en tirant pleinement parti des extraordinaires propriétés chimiques, physiques et mécaniques du matériau tout en combinant ces propriétés dans une approche de conception contemporaine axée sur une amélioration sociale fondée sur la durabilité, l’éco-responsabilité, alliant les économies d’énergie avec un impact minimal sur l’environnement, conformément aux valeurs culturelles et environnementales que le concours « Copper and the Home » poursuit depuis la première édition.

Nous remercions Salvioni Milano Durini pour son aimable hospitalité.

Agence de presse :

Agenzia Copyright
+39 02 33104760

info@agenziacopyright.it
www.agenziacopyright.it

Téléchargez le communiqué de presse

LES PROJET RÉCOMPENSÉS

SEPTIÈME ÉDITION DU CONCOURS « COPPER AND THE HOME »

Pour la catégorie professionnelle, le premier prix a été attribué au designer Cornelius Comanns avec le projet “Kink“.

Le second prix a été attribué au designer Luca Ladiana avec “Imbuto“.

Dans cette catégorie, Paulina Krystyna Sobczyk avec le projet “Balance“, Carolina Martinelli et Vittorio Venezia avec “Fili Scoperti” et Andrea Brugnera avec “Jijji” méritaient également une mention du jury.

Copper and the home 2018 competition, Kink, by ComannsKink Imbuto Balance
Fili Scoperti Copper and the home 2018 competition - jijji, by Andrea BrugneraJijji

Pour la catégorie étudiant, le premier prix a été attribué à Claudia Ragnelli et Valeria De Angelis (de l’ISIA, Université de Rome) avec le projet “CU Vietato non toccare“.

Charlotte Martine Stéphanie Putois et Ludovic Grégory Lézandron (du Lycée Polyvalent Rive Gauche de Toulouse) avec “Anknaes“, Magdalena Zawiazalec et Bartosz Brylewski (du SWPS Uniwersytet Humanistycznospoleczny de Varsovie) avec “Copper Knife” ont reçu une mention du jury.

CU Vietato non toccare Anknaes Copper knife

 

CATÉGORIE ARCHITECTE ET DESIGNER

 1ère place / Designer : Cornelius Comanns (Allemagne)

Projet : “Kink”

 

 

 

Commentaire : par le geste élémentaire de pliage d’un tube, le concepteur obtient un résultat hautement expressif sur le plan formel et, dans tous les cas, accorde également une attention particulière à la fonctionnalité. Le pli, généralement considéré comme un défaut, revêt ici une connotation positive, selon les enseignements d’Angelo Mangiarotti et de Lorenzo Damiani, et assure, par son imprévisibilité, une variété (contrôlée) de formes différentes à l’objet.

2ème place / Designer : Luca Ladiana (Italie)

Projet : “Imbuto”

Commentaire : Tout en gardant un œil sur la réalité contemporaine, le projet “Imbuto” propose un ensemble de solutions pour le pot de fleurs : un soliflore (lorsque l’entonnoir est contenu dans le verre borosilicate) ou un vase de grande capacité. Le plateau en cuivre, en plus d’être un élément esthétique, protège les surfaces d’appui.
Mentions du jury :

Designer : Paulina Krystyna Sobczyk (Pologne)

Projet : “Balance”

 

Commentaire : Les lampadaires “Balance” interprètent avec sympathie et confiance la tendance contemporaine à éclairer des objets, qui ressemblent de plus en plus à des sculptures.

Designers : Carolina Martinelli and Vittorio Venezia (Italie)

Projet : “Fili scoperti”

Commentaire : La suspension “Fili Scoperti”, par son nom même (Fils découverts), a pour objectif de transformer l’élément le plus prosaïque du design d’éclairage en un élément poétique : le câble. Cela vaut en particulier pour le précieux fil de cuivre qui, généralement gainé, est ici dévoilé, grâce à la basse tension.

Designer : Andrea Brugnera (Italie)

Projet : “Jijji”

Commentaire : “Jijji” donne une forme à un objet couramment utilisé pendant les soirées d’été : l’anti-moustique. Branché sur une toupie, il se transforme en un élément ludique, sans toutefois exclure l’analyse fonctionnelle, telle que la composante de la poignée creuse faisant office de cheminée.

 

CATÉGORIE ÉTUDIANT

1ère place / Étudiants : Claudia Ragnelli et Valeria De Angelis (Italie)

Projet : “CU Vietato non toccare”

Commentaire : À travers la référence cultivée à la poétique de Bruno Munari, les auteurs conçoivent un livre d’objets grâce auquel les enfants peuvent comprendre et expérimenter les propriétés du cuivre en jouant. Le livre, une fois utilisé et interprété différemment par chaque enfant, deviendra lui-même un travail de création.

Mentions du jury :

Étudiants : Charlotte Martine Stephanie Putois et Ludovic Grégory Lézandron (France) / Projet : “Anknaes”

 

Commentaire : “Anknaes” se compose de trois plateaux caractérisés par une forme organique agréable qui, lorsqu’ils ne sont pas utilisés, peuvent, avec un geste absolument inhabituel, être empilés pour créer un objet sculptural.

Étudiants : Magdalena Zawiazalec et Bartosz Brylewski (Poland) / Projet : “Copper Knife”

 

 

Commentaire : Interprété à la frontière entre l’objet utile et l’ornement corporel, “Copper Knife” se propose comme une typologie nouvelle et innovante.